Bon plan Parisian Days #21 – Tim Burton est taré !

La semaine dernière, je suis allé à la Cinémathèque française (station de metro Bercy) pour essayer de m’immiscer quelques instants dans l’esprit « foufou » (le mot est faible) de Tim Burton.

A peine le temps de passer l’entrée, je suis tombé né à né avec une sorte de manège sur lequel tournaient des petits monstres assez extrêmes qui n’avaient pas l’air d’avoir conscience de leur étrangeté. Le ton était donné, j’étais dans l’ambiance.

Une ambiance qui n’a fait que se confirmer ensuite. Tout d’abord dans une première salle consacrée aux dessins de Burton (son premier moyen d’expression et sans doute le plus important). Un mélange d’inventivité, de macabre, de gothique et des personnages classés selon des thèmes basiques (hommes, femmes, couples,…) et moins basiques (monstres, pirates, nains…) ayant comme point commun d’être tous plus barrés les uns que les autres.

J’ai ensuite été happé par une adaptation télévisuelle d’Hansel et Gretel de 1983 (je sais sur le papier ça fait pas rêver) peu connue car diffusée une seule fois. Un décor à la fois simplissime et génial, Hansel et Gretel joués par deux acteurs studio asiatiques, des bâtons de sucre qui servaient de nunchaku à la sorcière ; bref, peu de moyen à l’époque mais déjà l’émotion et la folie primaient sur la rationalité chez Burton.

Une dernière partie était consacrée à sa carrière cinématographique dans laquelle on trouvait notamment quelques images du prochain film « Frankenweenie » (sans surprise, ça ne sera, a priori, pas tellement terre-à-terre) et encore beaucoup de dessins qui ont servi de base de travail pour tous ses succès. De l’extraordinairement gothique ville de Batman aux premiers essais de mains d’argent d’Edward, on constate que les héros auxquels s’intéresse Burton sont souvent des personnages incompris qui essayent de trouver leur place dans une société normale.

Conclusion de tout ça : Tim a vraiment dû s’en prendre plein la gueule étant jeune…

N’empêche qu’aujourd’hui ses films ont bouleversé le paysage cinématographique mondial et que son inventivité passionne.

A ce propos, faites attention, l’expo attire beaucoup de monde, spécialement le week-end, n’hésitez pas à acheter des billets coupe-file si vous ne voulez pas faire deux heures de queue (l’exposition est petite mais très riche et les visiteurs prennent leur temps une fois à l’intérieur).

Je m’excuse pour le peu de photos mais on n’a pas le droit d’en prendre. J’ai tout tenté parfois même l’impossible mais les vigiles sont moins marrants que Tim…

Bonne expo et bonne journée !

Cinémathèque Française – 51, rue de Bercy 75012 PARIS

N’oubliez pas de vous inscrire sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Parisian-Days/309305675760129

Paul

Publicités

3 réponses à “Bon plan Parisian Days #21 – Tim Burton est taré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s