Bon plan Parisian Days #19 – Si je vous dis Bob ?

Of course, vous me dîtes Dylan !

Direction Porte de Pantin et l’entrée du Parc de la Villette : sur votre droite la Cité de la musique où se tient depuis aujourd’hui et jusqu’au 15 Juillet prochain l’exposition « Bob Dylan, l’explosion rock 61-66 ».

Qu’on soit fan ou non de Bob, l’exposition est passionnante, on peut facilement rester deux heures à lire les manuscrits de chansons et les revues de presse, observer les archives audiovisuelles et écouter les extraits de concerts. Vous y apprendrez par exemple qu’il a changé de nom parce que Robert Zimmerman c’était trop long, qu’il y avait trop de « m », et surtout parce qu’il était fan de Dylan Thomas (poète gallois, je précise pour ceux qui sont restés dans les starting-blocks…)

Sur un magnifique mur bleu Klein (même couleur que le mur de ma cuisine, tout juste repeint) vous trouverez le cœur de l’expo :  une série de soixante clichés en noir et blanc shootée par Daniel Kramer entre 64 et 65 (que je rêverais d’accrocher sur mon mur).

Au sous-sol, un second espace plus spécifiquement dédié à la réception de Dylan en France, on y apprend qu’il était pote avec Hugues Aufray (pas à l’époque de Hisse et ho Santiano, faut pas charrier quand même), et qu’il a rencontré Johnny, Françoise Hardy et Antoine (mais Antoine on s’en fout parce qu’il jouait moins bien de l’harmonica que Dylan… Oh yeah !).

Sinon, pourquoi est ce que l’expo se focalise sur la période 61-66 ? Et bien parce qu’à cette période, Bob a écrit pas moins de 7 albums qui ont révolutionné l’histoire de la musique pop. La chanson « Like a rolling Stone »  est considérée par exemple comme une des plus révolutionnaires de tous les temps : avec plus de 6min30, elle démodera à tout jamais les single pop/rock de l’époque formatés pour les passages radio de moins de trois minutes.

Bob, c’est une voix un peu spéciale je vous l’accorde, une coupe de cheveux problématique ça c’est certain, mais c’est aussi une écriture infiniment personnelle, une désespérance poétique, des hymnes porteurs de contestations sociales, alors même si aujourd’hui on se fait chier pendant ses concerts parce qu’il a 70 ans, qu’il chante comme quelqu’un qui va très mal et qu’il ne dit pas bonjour au public, Bob c’est une légende !

Paul

Bob Dylan L’explosion rock 61-66 – Du 6 Mars au 15 Juillet 2012 – Du mardi au samedi de 12h à 18h, le dimanche de 10h à 18h – Nocturne le vendredi et le samedi jusqu’à 22h – Ouverture exceptionnelle jusqu’à 20h du 6 au 10 Mars.

Entrée de l’exposition : 8€ – Moins de 26 ans : 5€

Concerts autour de l’exposition:Syd Matters, Sophie Hunger, Moriarty, HermanDune (voir programmation sur www.citedelamusique.fr)

Retrouvez la page Facebook de Parisian Days : https://www.facebook.com/pages/Parisian-Days/309305675760129

Publicités

3 réponses à “Bon plan Parisian Days #19 – Si je vous dis Bob ?

  1. 1. Il fait un temps de merde a Paris.
    2. Bel Article. Interessant et bien redige. Quand je passe sur Paris, moyen que je te contacte? Franchement t’as l’air d’avoir des plans plutot tres cool…

  2. Belle réussite l’Exposition dédiée a Bob Dylan, Très riche en documents de tout genre.
    Allez y, que du bonheur Dylan des années60.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s